الرئيسية » مجتمع » الصحة »

L’OMS fait de la politique au lieu de s’occuper du 2019-nCov

Paris – Bassam Tayara

L’épidémie la pneumonie virale le coronavirus (2019-nCov) s’est déclarée dans centre de la Chine dans la province de Hubei, qui depuis deux semaines est mise en quarantaine. En Chine l’épidémie a contaminé plus de 34 500 personnes, dont 722 sont mortes, selon le dernier bilan gouvernemental… devrait-on croire ce bilan
Le conditionnel est de mise car la Chine n’a pas arrêté de manipuler l’information pour préserver l’image du régime qui contrôle tout et fait tout le bien au peuple
Les médias du monde entier commence à se méfier des communiqués de la soit-disante 2ème puissance économique du monde! Les raisons de cette méfiance qui va crescendo sont multiples
Tandis que tout le monde sait que Taiwan a le meilleur régime de santé dans le monde (N°1 du Health care index), et que la Chine se classe au 47ème rang (nous verrons après la fin fin de cette épidémie jusqu’où son rang va glisser). L’OMS (Organisation Mondiale de la santé) (ou WHO) continue à agir comme si son ex-directrice Margaret Chan (Chinoise Née à Hong Kong) continuait à exercer son influence, pour preuve ? Taiwan – territoire hors des frontière de la Chine, et reconnu par plusieurs États- est toujours citée comme partie intégrante de la Chine dans le décompte des victimes de ce virus
Pourquoi l’OMS s’ingère dans un litige politico-historique? Nulle réponse jusqu’à ce jour

اُكتب تعليقك (Your comment):

تغريدات خارج السرب

إعلان

خاص «برس - نت»

صفحة رأي

مدونات الكتاب

آخر التعليقات

    أخبار بووم على الفيسبوك

    تابعنا على تويتر

    Translate »