الرئيسية » مدونات » هارولد هيمان Harold Hyman »

Guerre psychologique du Hamas

Harold BFM TVهارولد هيمان – العائد من إسرائيل يعطي اننطباعاته حول «الحرب النفسية التي تشنها حماس»

Un tir toutes les trente minutes environ. Des roquettes Qassam, d’une portée de 30 km. Sur Israel Red Alert, l’appli de Smartphone, l’on voit le lieu des tirs apparaître à chaque alerte. Il ne s’agit pas là de morbidité, mais d’une véritable alerte: si l’on ne remarque pas la sirène, en voiture par exemple, l’on a ça.

Je quitte Ashkelon, et il est ciblé peu après; je quitte Sderot — ville la plus bombardée d’Israël depuis toujours — et la ville est ciblée; je me dirige vers Beersheva, et la roquette est abattue devant moi avant d’entrer en ville.

Partout, le Dôme de Fer, qui n’a rien d’un Dôme et tout d’un barrage de DCA avancé, explose les roquettes en vol. La domination technologique est totale.

Chaque interception de roquette coûte 50.000 dollars, mais ce n’est pas le coût à l’unité qui gêne les décideurs que j’ai rencontré, mais la quantité de dégâts évitée. Les décideurs israéliens sont surtout gênés par les pertes d’une cinquantaine de leurs soldats en combats rapprochés. Pour les Israéliens, qui envoient directement leurs conscrits au front, c’est un sacrifice.

Que pensent les Israéliens des pertes 30 fois supérieures des Gazaouis? Tous les Israéliens sont désolés, c’est tragique, mais c’est entièrement la faute au Hamas. Les civils de Gaza sont des boucliers humains, Hamas est une branche d’al-Qaïda, voilà ce que j’entends. Ou encore: les civils sont obligés de rester chez eux par les miliciens du Hamas.

Et puis il y a les attaques en territoire israélien par les commandos du Hamas. Une douzaine de Hamasiens sortent tous d’une traite d’un tunnel qui passe sous la frontière, avec pour but l’attaque de quelque Israélien que ce soit. Le tuer, c’est bien, le capturer c’est mieux! Tsahal est terrifié à cette perspective, mais pratiquement à chacune des 4 ou 5 incursions, le commando a été engagé, décimé, repoussé dans son tunnel. Un des commandos au moins était déguisé en tenue israélienne!

Bref, pour le mal militaire qu’inflige le Hamas, le maintien des tirs de roquettes est sans objet. Mais les pertes humaines de Gazaouis, boucliers humains ou non, sont autant de plaies dans la conscience humaine. C’est peut-être cela la tactique de Hamas: déstabiliser la vie des Israéliens, leur donner des morts à déplorer, et réveiller la conscience internationale à la vue des victimes civiles gazaouies. La guerre sur plusieurs fronts, pas tous militaires.

اقرأ للكاتب نفسه:

اُكتب تعليقك (Your comment):

تغريدات خارج السرب

إعلان

خاص «برس - نت»

صفحة رأي

مدونات الكتاب

آخر التعليقات

أخبار بووم على الفيسبوك

تابعنا على تويتر

Translate »